Cette fois, nous avons décidé de prendre l’avion. Nos enfants ont été super lors des longs trajets en bus mais 11 heures, c’est trop. C’est donc après 1 heure d’avion et 45 minutes de taxi que nous arrivons à Hoi An, petite ville au centre du pays. Quel bien ça fait. D’abord, notre chambre est dans une jolie petite pension tenue par une adorable famille. Ensuite, il y a des rues piétonnes et on peut se balader tranquillement pour admirer les belles maisons et temples de style chinois et japonais. Les rues de la vieille ville sont éclairées avec des lampions, ce qui leurs confèrent un charme certain.

Le soir, nous allons dans un restaurant où ils font des grillades. Nous avons très bien mangé et nous rentrons à l’hôtel pour une bonne nuit.

Le lendemain, après quelques kilomètres à vélo, nous arrivons au bord d’une grande plage. C’est un peu nuageux et il y a des grosses vagues mais après 2 minutes seulement, les enfants sont déjà trempés. Ils se retrouvent donc en caleçon, à jouer dans les vagues. Quel bonheur, rien que de sentir le sable sous nos pieds et l’odeur des embruns… c’est les vacances !

L’après-midi, nous embarquons un peu par hasard sur un joli bateau coloré pour faire un tour sur la rivière. Le conducteur nous montre sa maison et en passant à côté d’un immense chantier au milieu de la rivière, il nous explique qu’il s’agit de la construction d’une île artificielle avec hôtels, restaurants et magasins de luxes, selon lui, dans 20 ans, ce sera comme Dubaï, dommage. Nos enfants sont tout heureux de pouvoir conduire le bateau et nous avons adoré la balade sur les barques de pêcheurs rondes. Un bon moment de rigolade avec un couple d’un âge certain 🙂

Nous avons également la possibilité de visiter  un atelier de confection de la soie. Nous voyons l’élevage des vers, le prélèvement du fil sur les cocons, le tissage jusqu’au produit final. Les enfants s’achètent un foulard telllllemmment doux 🙂

Malheureusement, la pluie nous rattrape, et nous décidons de quitter cette belle ville vu la météo annoncée. Là premier couac. Nous avions réserver un train de nuit au départ de Hoi An à 22h00. Nous recevons le matin même un mail qui stipule que finalement le train partira à 2h30 du matin ! Pas question d’airer dans une gare jusqu’à 2h30 du matin avec nos 2 aventuriers en herbe. Patrick s’énerve un peu… annule les billets de train et Monique discute avec la gérante de notre Homestay afin de trouver une solution. Ni une ni deux, cette dernière nous réserve 4 places pour un sleeping bus de nuit.

Nous partons à 18h00 pour environ 12 heures de bus direction Nha Trang. Nous voici coincés dans notre siège incliné, impossible de se mettre assis car il y en a d’autres au-dessus. 3 sièges sur la largeur, 2 étages, nous voici comme des sardines. Imaginez Patrick coincé dans sa couchette pour asiatique, un grand moment 🙂 À 19h00, extinction des feux (dans le bus hein?), il fait nuit noire et la seule chose que nous voyons sont les phares des camions de devant et ceux qui arrivent en sens inverse. Notre bus dépasse à tout moment, pas très rassurant… 23 heures, ils rallument la lumière, pourquoi ? Notre bus s’arrête, c’est la pause repas/pipi ans un endroit… indescriptible 😂

C’est finalement à 4h00 du matin que nous arrivons. Heureusement, nous trouvons facilement notre hôtel qui nous offre 2 chambres pour terminer notre nuit, je lui aurais presque embrassé les pieds. Bravo à nos 2 aventuriers qui ont été adorables.

 

9 thoughts on “Hoï An au Centre”

  1. Quelle belle aventure.
    Merci de nous faire partager tout ça. Comme ça on voyage un peu avec vous.
    Bonne suite

  2. Quel périple!! Vous avez été courageux, avec cette histoire de bus. Vos enfants sont rayonnants et de vrais princes charmants avec leurs couronnes sur la tête…😉
    Bisou à chacun de vous!

    1. Adieu Jean-Mi, c’est des vers à soie et il paraît qu’on peu manger la bête qui se trouve dans le cocon. Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*